Opération tranquilitéEntièrement financés par la collectivité départementale, les travaux viennent de débuter et dureront environ 6 mois. Durant cette période la circulation pourra être régulée mais ne sera pas interdite.
La CVCB est un outil qui permet de prendre en compte les cyclistes dans les cas rares où il est impossible de recourir aux aménagements cyclables traditionnels.
Entre Chavaran (Saint-Péray) et l’entrée nord de Toulaud (ZA), plusieurs profils de circulation seront mis en place en fonction de la largeur de chaussée disponible mais aussi de la dangerosité du secteur traversé.

La chaussée à voie centrale banalisée permet :
> d'améliorer les conditions de circulation des cyclistes et des piétons et d'affirmer leur présence,
> de conserver une fluidité du trafic, à vitesse apaisée,
> de rétablir des continuités entre deux voiries pourvues d'aménagements cyclables.
Comment ça fonctionne ?
> Une chaussée sans marquage axial dont les lignes de rive sont rapprochées de son axe.
> Les véhicules motorisés circulent sur une voie centrale bidirectionnelle et les cyclistes sur les accotements revêtus appelés “rives”.
> La largeur de la voie centrale oblige les véhicules motorisés à emprunter la rive lorsqu'ils se croisent, en vérifiant auparavant l'absence de cycliste.
La rive ou l'accotement
Aussi appelée "bande multifonctionnelle", la rive désigne une surlargeur revêtue, adjacente à la chaussée et dégagée de tout obstacle.
Elle permet :
> la récupération des véhicules déviant de leur trajectoire,
> l'arrêt provisoire d'un véhicule,
> la circulation plus confortable et sécurisée des piétons et des cycles.



toutes les actualités ICI